pustule


pustule

pustule [ pystyl ] n. f.
• 1314; lat. pustula
1Petite tumeur inflammatoire et purulente à la surface de la peau. bouton. Les pustules de la variole. Pustule maligne : le charbon humain.
2Chacune des petites vésicules ou saillies qui couvrent le dos du crapaud, les feuilles ou les tiges de certaines plantes.

pustule nom féminin (latin pustula, de pus, pus) Lésion cutanée constituée par le soulèvement de l'épiderme en une zone bien délimitée et circonscrite contenant un liquide purulent.

pustule
n. f.
d1./d Lésion cutanée, soulèvement circonscrit de l'épiderme contenant du pus.
d2./d Petite protubérance de la peau de certains animaux.

⇒PUSTULE, subst. fém.
A. — PATHOL. Petite lésion cutanée, caractérisée par un soulèvement épidermique plus ou moins purulent. Pustules de l'herpès, de l'impétigo, de la variole, de la vaccine; être couvert de pustules; visage, corps mangé de pustules. Les butors de la campagne empuantirent les classes, de leur linge peu renouvelé. Des pustules et des rougeurs ponctuèrent le coin des lèvres, le front et les joues adolescentes (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 298). V. bubon ex. 1.
Pustule maligne. ,,Forme la plus commune du charbon chez l'homme`` (GARNIER-DEL. 1972).
B. — P. anal.
1. BOT. ,,Petite vésicule envahissant les feuilles ou les tiges des plantes`` (BÉN.-VAESK. Jard. 1981). Des aloès couverts de pustules roses (FLAUB., Tentation, 1849, p. 408).
2. ZOOL. Chacune des petites saillies couvrant la peau de certains animaux. Pustules du crapaud. Son monstre fabuleux (...) a des pustules sur le dos et (...) n'est pas un lézard (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 686).
REM. 1. Pustulation, subst. fém., pathol. Formation de pustules sur le corps dans une affection cutanée (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972). 2. Pustuler, verbe. a) Empl. intrans. ) Se couvrir (comme) de pustules. Des viandes surmenées comme à Fort-Gono et qui n'en finissent pas non plus de pustuler et de cuire (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 226). ) Proliférer comme des pustules. Voyez remuer ces eaux qu'on croi-rait immobiles. De faibles rides rondes naissaient continuellement et s'élargissaient autour de points qui pustulaient sur le glacis bronzé. La peau du petit lac recevait en mille endroits des piqûres de moustiques et les véhiculait jusqu'à ses rives sur des vaguelettes circulaires (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 128). b) Empl. trans., au fig. Produire comme des pustules. Il raffolait de la politique à présent et les journaux du midi en pustulent de la politique et de la vivace (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 486). 3. Pustulent, -ente, adj., hapax. Qui présente des pustules. Tu viens défendre la gangrène? (...) Sauver quoi? (...) Le moignon pourri! Les larves? Les mouches? Le bubon! Jamais la viande pustulente! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 544). P. métaph. Ma lassitude s'aggravait devant ces étendues de façades, cette monotonie gonflée de (...) commerce et de commerce encore, ce chancre du monde, éclatant en réclames prometteuses et pustulentes (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 255).
Prononc. et Orth.:[pystyl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1300 méd. (La Chirurgie de l'abbé Poutrel, 55, v ° 3 ds Mél. Lecoy, p. 547); en partic. 1568 pustules malignes (PARÉ, Anat., XXIV, 5 ds Œuvres, éd. J. F. Malgaigne, t. 3, p. 363); 2. 1849 bot. des aloès couverts de pustules roses (FLAUB., loc. cit.). Empr. au lat. d'époque impériale pustula « pustule, ampoule », dér. de pus, puris, v. pus. Fréq. abs. littér.:54.
DÉR. Pustulé, -ée, adj., rare. Couvert de pustules; qui porte des pustules. Ce monde, cette foule qui est autour de nous, ce sont (...) des infirmes, vrais ou faux, pitoyables ou menaçants; qui cul-de-jattes, se traînent sur des mains en forme de pieds; qui sans yeux; cul bancroche, lépreux, idiots, pustulés, épileptiques (LOTI, Fleurs ennui, 1882, p. 37). [pystyle]. 1res attest. 1560 [éd.] visage ... pustulé (Alector, f ° 32 v ° ds GDF.), attest. isolée, à nouv. 1842 (Ac. Compl.); de pustule, suff. .

pustule [pystyl] n. f.
ÉTYM. 1314; lat. pustula, même rac. que pus.
1 Petite tumeur inflammatoire et purulente à la surface de la peau. Bouton, bulbe, élevure (vx). → Enfler, cit. 27. || Pustules de la gale (Cirons), de la variole. || Couvert de pustules. Pustulé, pustuleux. || Apparition de pustules sur la peau. Confluence, éruption. || Pustules caractérisant certaines formes d'acné, la lèpre (cit. 1), la psora, la variole, etc.
Pustule maligne : le charbon, chez l'homme.
2 (1869). Chacune des petites vésicules, des petites saillies qui couvrent le dos du crapaud, les feuilles ou les tiges de certaines plantes.
0 Oh ! pourquoi la souffrance et pourquoi la laideur ?
Hélas ! le bas-empire est couvert d'Augustules,
Les césars de forfaits, les crapauds de pustules
Comme le pré de fleurs et le ciel de soleils !
Hugo, la Légende des siècles, LIII, « Le crapaud ».
DÉR. Pustulé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pustule — Pus tule (?; 135), n. [L. pustula, and pusula: cf. F. pustule.] (Med.) A vesicle or an elevation of the cuticle with an inflamed base, containing pus. [1913 Webster] {Malignant pustule}. See under {Malignant}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • pustule — late 14c., from O.Fr. pustule (13c.), from L. pustula blister, pimple, from PIE imitative root *pu blow, swell, on notion of inflated area (Cf. Skt. pupphusah lung, Gk. physa breath, blast, wind, bubble, Lith. puciu to blow, swell, O.C.S. puchati …   Etymology dictionary

  • pustule — *abscess, boil, furuncle, carbuncle, pimple …   New Dictionary of Synonyms

  • pustule — Pustule. s. f. Petite vessie qui s esleve sur la peau. Dans la petite verole le corps est couvert de pustules. les pustules de la petite verole sont pleines d un pus qui cave la peau, qui marque la peau. il a des pustules seches. il luy est venu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • pustule — ► NOUN ▪ a small blister or pimple containing pus. DERIVATIVES pustular adjective. ORIGIN Latin pustula …   English terms dictionary

  • pustule — [pus′cho͞ol΄, pus′tyo͞ol΄] n. [L pustula, blister, pimple < IE base * pu , echoic of blowing out cheeks, puffing > Gr physa, breath, bubble] 1. a small elevation of the skin containing pus 2. any small elevation like a blister or pimple …   English World dictionary

  • Pustule — Infobox Disease Name = Pustule Caption = DiseasesDB = 29434 ICD10 = ICD10|L|08|9|l|00 ICD9 = ICD9|686.9 ICDO = OMIM = MedlinePlus = eMedicineSubj = eMedicineTopic = MeshID = A pustule is a small collection of pus… …   Wikipedia

  • pustule — (pu stu l ) s. f. 1°   Terme de médecine. Petite tumeur cutanée qui suppure au sommet. •   Cette pustule [de variole, dans l inoculation] fait, dans le bras où elle est insinuée, l effet du levain dans un morceau de pâte, VOLT. Dict. phil.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pustule — A pustule is a small collection of pus in the top layer of skin (epidermis) or beneath it in the dermis. Pustules frequently form in sweat glands or hair follicles. Pus is a mixture of inflammatory cells and liquid. Put somewhat more simply, a… …   Medical dictionary

  • pustule — [14] Despite the fact that pustules contain pus, there is no etymological connection between the two words. Pustule comes via Old French pustule from Latin pustula ‘blister’. This was a derivative of a prehistoric Indo European base *pu… …   The Hutchinson dictionary of word origins